Le contexte réglementaire

Pour cette nouvelle année 2018, le SIDERM voit son organisation et ses compétences connaître des changements majeurs et quasiment inédits depuis sa création en 1949.

En effet, dans le cadre de la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République), les collectivités locales doivent faire face à une redistribution de leurs compétences. Les Communautés de Communes ainsi que les Syndicat de communes sont parmi les plus impactés. Les bouleversements locaux, liés au cadre réglementaire en vigueur, continueront encore pendant plusieurs mois voire années, et a minima jusqu'en 2020.

C'est dans ce contexte particulièrement agité (les prises de compétences ont démarré depuis le 1er janvier 2018) que Le Mans Métropole a voté, en 2017, la prise complète de la compétence Eau (eau potable et assainissement) sur l'ensemble de son territoire.

Alors membre du SIDERM, la métropole a ainsi demandé son retrait de la structure syndical, acceptée par le Comité Syndical dans le cadre d'un protocole d'accord particulièrement étoffé.

Le SIDERM voit donc se retirer 18 des 40 communes qui le composait depuis 1985, soit environ 60 000 habitants (ou 30 000 abonnés) et 800 kilomètres de canalisations.

Malgré cette décision, le SIDERM reste attractif puisque la commune d'Ecommoy adhère, au même moment, à notre structure pour former un nouvel ensemble de 17 500 usagers (35 000 habitants) et 700 kilomètres de canalisations.

syndicats eau

(Cliquer sur la carte pour l'agrandir.)

Le SIDERM continue ainsi, et ce depuis maintenant plusieurs années, d'améliorer constamment ses indicateurs :

  • L'INNOVATION avec son système de télérelève performant (96% de couverture et plusieurs milliers d'informations fuites transmises à ses abonnés depuis 2010);
  • La QUALITE DU SERVICE avec la mise en place du contrat d'abonnement, d'un suivi d'affaires et une réactivité très importante;
  • L'INVESTISSEMENT avec un programme de renouvellement des canalisations et la mise à niveau régulière de ses ouvrages de production;
  • Le DEVELOPPEMENT DURABLE avec l'amélioration de son rendement de réseau sur trois années consécutives (moins de perte d'eau) et l'optimisation de ses consommations électriques.

Ceci montre donc à quel point le SIDERM se projette vers l'avenir et qu'il aura à coeur de partager son savoir-faire avec de nouveaux partenaires.

Retourner à l'accueil >>