Coopération décentralisée

 

Conformément à la loi du 9 février 2005, le législateur a pris des mesures favorisant les actions de coopération décentralisées des collectivités territoriales ou de leurs groupements en matière d'eau potable et d'assainissment. Ces mesures permettent d'affecter jusqu'à 1% des ressources propres des services pour ces actions.

Dans ce cadre, notre établissement a participé à hauteur de 3000 € en 2018 pour les opérations menées au Burkina Faso